Association Ori-Maohi - Culture et danses de Polynésie.
Le tatouage Polynésien, un art divin

c'est le langage des Anciens ! 
Dans la tradition Maori (polynésien de la Nouvelle Zélande à l’Île de Pâques  en passant par Tahiti,Fidji, Les Marquises, Samoa...)
le tatouage est une distinction qui se mérite, un code, une signature.
Il est douloureux et unique racontant la vie de celui qui le porte.


La légende raconte en effet que pendant la période 
« Po » (temps obscurs), les deux fils du dieu Ta’aroa, la principale divinité tahitienne, était prénommée Mata Mata Arahu (« qui imprime avec du charbon de bois ») et 
Tu Ra’i Po (« qui réside dans le ciel obscur »). 

Ils auraient inventé le tatouage pour séduire Pahio, la fille du premier homme, Ti’i, et de la première femmeHina. Pahio était gardée en captivité par sa mère afin de préserver sa virginité. 
Les deux Dieux auraient donc orné leurs corps de tatouages, portant un motif de Tatau appelé Tao Maro Mata et l’auraient arrachée à sa captivité en lui transmettant le désir de se faire tatouer elle aussi. Les fils de Ta’aroa, devenus les dieux du tatouage, auraient ensuite enseigné les techniques des tatouages aux hommes, qui l’appréciaient beaucoup.
Les motifs des tatouages, et surtout, l’emplacement des tatouages Maori, ont une très grande importance et sont lourds de sens.
Entre les yeux et les sourcils : un tatouage à cet emplacement permet de renseigner sur la famille de son possesseur, tant pour connaître ses liens de parentés que le rang social de sa famille.
  • Au milieu du front, un tatouage Maori est une indication sur l’ascendance divine d’un individu.
 
  • Sur le front, juste au-dessus du nez ou sur le menton : cela évoque aussi le rang social de quelqu’un, tout comme cela évoque les personnes qui ont transmis leur connaissance à celle qui se fait tatouer.
 
  • Sous le nez : c’est un moyen de signifier que toutes les connaissances du tatoué sont protégées.
 
  • Au centre du visage (les yeux, le nez) : cela évoque toutes les personnes liées au tatoué, de façon filiale, familiale.
 
  • Sur les tempes : c’est par un tatouage à cet endroit que l’on évoque les différentes lignées du tatoué, mais aussi les services qu’il a rendus, ou encore sa connaissance en la médecine.
 
  • Sur le contour des lèvres : cela montre que le statut du tatoué est supérieur au statut d’esclave.
 
  • Au-dessus de la bouche : c’est la personnalité, l’orientation politique du tatoué, qui y est représentée. Mais aussi le degré de protection dont le tatoué bénéficie.
 
  • Au milieu des joues : le tatouage décrit le métier du tatoué.
  • Sous les lèvres : seules les femmes qui ont une haute place sociale sont tatouées ici, ou encore, le premier enfant d’une union bénie et autorisée par les autorités.
 
  • Autour de la bouche : informe sur les origines du tatoué.
 
  • Sur la mâchoire inférieure : exprime les droits que le tatoué a acquis à la naissance, ou encore, quelqu’un devenu chef avant d’avoir atteint sa vingt-cinquième année.
 
  • La raie symbolise la liberté.
 
  • Le dauphin symbolise l'amitié, la joie.
 
  • La tortue symbole de Bora Bora, est la sagesse, la fécondité, la fidélité, et la longévité.
 
  • Le requin symbolise la justice, la tradition, les ancêtres...
  •  
     
    Flash Player doit être installé pour visualiser ce fichier.
Assistant de création de site fourni par  Vistaprint